Comprendre le stress et son lien avec la massothérapie!

Sommes-nous trop stressés?

De plus en plus, les médias nous disent que nos vies sont stressantes. On associe souvent le stress à quelque chose de négatif. Pourquoi? Savons-nous vraiment ce qu’est le stress? Ce qui se passe dans notre organisme dans de telles situations? Quel-est le lien avec la massothérapie?

Le stress, c’est quoi exactement?

C’est un phénomène assez complexe. Les chercheurs ne s’entendent pas toujours sur sa définition exacte, en fait, celle-ci dépend de l’angle sur lequel on l’aborde. On peut parler de stress physiologique ou de stress psychologique.

Au niveau physiologique

L’endocrinologue Hans Selye est le premier chercheur qui a décrit les effets du stress de façon physiologique. Il l’a défini comme étant une réaction du corps à un nouvel évènement qui exige une adaptation, comme lorsque nos poils s’hérissent  quand il fait froid, le corps fourni un nouvel effort afin de se réchauffer. Aucune réflexion requise.

Pour Dr. Selye, un stress est positif lorsque notre corps va utiliser ses ressources pour une durée convenable et à bon escient. Notre corps s’adapte pendant un moment, mais si notre stress dure trop longtemps, c’est l’épuisement qui s’installe et les effets négatifs se manifestent.

Pour revenir à notre exemple; l’hypothermie s’installerait après une trop longue exposition au froid.

Au niveau psychologique

Le psychologue Richard Lazarus, quant à lui, insiste sur l’aspect psychologique du stress. Il s’est demandé pourquoi une même situation pouvait être stressante pour certaines personnes, alors que pour d’autres, elle serait confortable. Par exemple, certains d’entre nous aiment parler en public tandis que d’autres détestent cela. Le stress serait une situation que l’on considère importante à notre bien-être (passer un examen), mais qui paraît trop exigeante par rapport aux ressources dont on dispose (ne pas connaître les questions de l’examen, ne pas avoir assez étudié à l’avance).

Donc, il y a une réaction physiologique, mais également des réactions émotionnelles et comportementales qui vont dépendre de l’interprétation que l’on fait de la situation. La réaction émotionnelle peut être l’anxiété, la peur, le chagrin, l’excitation ou l’enthousiasme. Est-ce que la situation représente une menace ou un défi? Notre réponse à cette question va influencer la manière dont nous réagirons.

Quels sont ses effets sur notre santé physique et mentale?

Un stress soutenu sur une longue période de temps sera trop demandant pour le corps et finira par le rendre vulnérable autant sur le plan physique que psychologique.

Le risque de maladies cardiovasculaires augmente chez les plus stressés. Si la situation stressante n’est pas réglée, le corps produira alors du cortisol. Celui-ci fait augmenter notre taux de sucre dans le sang en plus de libérer du gras dans la circulation sanguine, ce qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires.

Du point de vue psychologique, cela pourrait également déclencher ou aggraver des troubles anxieux et d’autres troubles de santé mentale, comme la dépression.

Les situations stressantes peuvent aussi causer des problèmes au niveau musculo-squelettique. Par exemple, le stress est souvent accompagné de douleurs cervicales, des maux de tête ou encore de tension dans le haut des épaules. Comment relier le stress à ces douleurs ? Lors d’un stress, plusieurs d’entre nous auront tendance à changer leur façon de respirer. Une respiration normale devrait utiliser toute la cage thoracique, autant le haut que le bas au niveau du diaphragme. En période de stress, la phase du diaphragme est mise de côté. Au lieu de bien gonfler le ventre, ce sont les muscles de la région cervicale, responsables de lever la cage thoracique, qui vont faire tout le travail. Ces petits muscles ne sont pas fait pour les « longues distances », ils s’épuisent donc plus rapidement. Si, de plus, on a tendance à serrer les mâchoires ensembles, cette contraction amène légèrement la tête vers l’avant.

Bref, la posture change avec les épaules qui s’élèvent et s’enroulent et la tête qui se projette vers l’avant. Tous ces facteurs contribuent au déclenchement de douleurs cervicales.

La massothérapie ou l’orthothérapie, ça peut aider?

La massothérapie aide énormément à détendre le corps et l’esprit. Lors d’un soin, nous n’avons rien d’autre à faire que de nous laisser dorloter. Nos pensées peuvent  se mettre sur pause, car c’est notre thérapeute qui nous prend en charge. De plus, le massage va entre autre déclencher la production d’endorphine au niveau du système endocrinien ce qui va favoriser un état de bien-être. Pour soulager les douleurs cervicales et corriger la posture, l’orthothérapeute est la personne à voir. Il combine la détente du corps et de l’esprit, tout en travaillant sur les muscles de la respiration et les muscles posturaux pour tout relâcher et tout remettre en ligne.

Et puis, sommes-nous assez détendus?

Le stress n’est pas nécessairement négatif, mais à long terme il a plusieurs effets néfastes sur le corps et l’esprit. N’hésitez pas à consulter en massothérapie ou en orthothérapie pour vous aider à gérer les effets du stress. L’activité physique ainsi qu’un bon entourage sont aussi important pour atténuer cet état complexe qu’est le stress. Les massothérapeutes et orthothérapeutes sont formés, compétents et spécialisés pour la gestion des effets du stress. Informez-vous sur les formations reçus par votre thérapeute ainsi que sur l’association dont il fait parti afin de vous assurer de sa compétence.